Le concept d’horloge vestimentaire

16680825271_09548a8bcb_kNous voici déjà en octobre : tandis que citrouilles, patates douces et autres gourmandises aux marrons envahissent les boutiques, les Japonais arborent déjà leurs vêtements de mi-saison. Mais attendez, il fait encore 25 à 27 ° dehors !! Ah oui mais non : parait-il que c’est ringard de s’habiller en tee-shirt une fois le 1er octobre franchi… Question de principe.

Ce matin là, le bulletin météo indique encore 27°, grand soleil à Kyoto toute la journée. Rien d’anormal pour un début octobre ! Avec une petite pensée compatissante pour mes compatriotes français, j’enfile un débardeur, un pantacourt et trois paires de sandales (ben oui, j’ai 6 pattes, ne l’oubliez pas. C’est contraignant d’être une fourmi, parfois) et  me mets en route pour l’école où j’enseigne.

P1010069   Choses curieuse dans le métro, tous les Japonais me faisant face sont couverts des chevilles jusqu’au cou : pantalons noirs, vestes sombres, pulls, blousons… J’aperçois néanmoins une paire de mollets poilus laissés à l’air libre. Soulagée, mon regard remonte… pour croiser celui d’un occidental blondinet, short, tee-shirt, sac de randonneur sur les genoux. Raté ! Les touristes, ça ne compte pas. Qu’est-ce qui leur prend à tous ?

Arrivée à l’école, je commence à donner mes premières leçons. Je remarque bientôt les regards curieux que mes élèves portent sur mon accoutrement. Eh bien quoi, n’ont-ils jamais vu de fourmi en débardeur ?? (Comment ça, vous non plus ?? Je suis une fourmi très pudique, figurez-vous). Je finis par poser la question qui me brûle les mandibules à l’une de mes habituées :

16243024732_eb494af3a1_k– Heu… Dites-moi, vous n’avez pas chaud comme ça ?

– A vrai dire, si, un peu… Mais c’est déjà l’automne, vous savez !

– Certes. Mais il fait encore 27°, ce n’est pas nécessaire de mettre une veste, si ?

– Ah, mais c’est comme ça au Japon. A la fin de septembre, on range ses vêtements d’été et commence à porter ceux d’automne. C’est mal vu d’être « en retard » sur la saison, même s’il fait toujours chaud. Les gens pensent que c’est ringard de continuer à mettre des tee-shirts en octobre. Par contre, si on est en avance, dans ce cas ça va, c’est à la mode !

– Oui mais… quand même, avec le réchauffement du climat, ce n’est plus nécessaire de ranger ses vêtements d’été si tôt, n’est-ce pas ?

Ca ne dépend pas des températures. C’est la coutume, c’est tout. Vous savez, les Japonais sont très conservateurs… Puisque c’est décidé comme ça, on ne se pose pas de question. C’est la même chose avec les Kimonos : chaque type de motifs correspond à une saison particulière et il faut respecter les dates pour ne pas être ridicule en société.  Mais ne t’inquiète pas, Ary ! Tu es une fourmi occidentale, donc tu n’as pas à respecter ces traditions si tu n’en as pas envie.

中野4%u3000画像—————————————————————–

5410691776_fd2c25f7aa_oCet échange, qui m’a laissé un peu perplexe, m’a rappelé la conversation que j’avais eu avec un autre élève au sujet du « koromogae 衣替え » (changement de tenue). Apparemment, c’est à l’ère Edo (dans les années 1600~~) que les premières normes vestimentaires sont nées à la Cour de l’Empereur, avant de s’étendre à toute la société. A l’époque, cela concernait les différents types de Kimonos. Aujourd’hui, la coutume s’est étendue aux vêtements occidentaux, et notamment aux milieux scolaires et professionnels :  toutes les écoles, Administrations et entreprises doivent respecter certaines dates bien précises pour passer des uniformes d’été à ceux d’hiver (et inversement).

Enfin, à chaque changement de saison, certaines maisonnées ne se contentent pas de renouveler le contenu de leur placard : elles changent aussi leurs rideaux, housses de couette, de coussin, etc. Cette coutume permet non seulement d’adapter son humeur à celui de la météo, mais oblige aussi à laver régulièrement le linge de la maison… Comme on dit ici, « Isseki, ni-chô, 一石二鳥 » : Tuer deux oiseaux d’une seule pierre.

shortEn attendant, je ne sortirai plus en débardeur de sitôt… Tous ces regards intrigués, ça commence sérieusement à me mettre mal à l’aise.

5424126319_ce9b28b01e_b

Cet article, publié dans Modes étranges et apparence, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le concept d’horloge vestimentaire

  1. Anonyme dit :

    J’adore ton blog. Continue encore et encore d’écrire des petits articles humouristiques. Bisous Ta tante

  2. Seghir dit :

    J’adore toutes vos petites histoires authentiques, on se sent très proche du quotidien des japonais et c’est d’autant plus amusant ! Je regrette qu’il n’y ait pas d’articles plus souvent mais la qualité de ceux que vous avez publiés valent la peine d’attendre ! Bonne continuation 🙂 !

    • Ary dit :

      Merci beaucoup ^-^ Ce genre de commentaires m’encourage à continuer !
      Il est vrai que je manque de temps pour écrire… Mais surtout, j’attends toujours d’avoir un bon sujet avant de reprendre le clavier.
      Écrire + régulièrement mais sans réelle inspiration, pour reprendre des choses que tout le monde a déjà écrit ailleurs, ça ne m’intéresse pas trop…
      Et ce n’est pas ce que je veux offrir.
      En tout cas, merci encore de me lire !! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s