Le mystère des « éponges à doigts »…

en teteConnaissiez-vous les éponges à doigts ? Non ? Eh bien moi non plus… jusqu’à hier ! Pourtant, elles sont présentes dans la plupart des commerces japonais, et servent à… s’humecter les doigts. Oui, vous avez bien lu. 

Les bonnes manières et le rapport à la propreté diffèrent d’un pays à l’autre, et c’est d’autant plus vrai quand on parle du Japon. Parfois cela tient du détail, comme ces fameuses « éponges à doigt »… Mais ce qui est un détail pour nous ne l’est pas forcément pour les locaux.

choc

OMG !! Il a mis ses doigts dans la bouche ! Quel gros pouilleux !

Après deux ans passés au Japon, je viens tout juste d’apprendre que porter ses doigts à la bouche en société est d’une grossièreté toute occidentale. Il faut bien avouer que pour nous (Européens) c’est un geste assez naturel : s’humecter les doigts du bout de la langue pour tourner facilement les pages d’un magazine ou pour ouvrir un sac plastique neuf. Il nous arrive aussi d’ôter notre chewing-gum de la bouche avec les doigts pour le jeter. Et parfois, nous devons lécher les timbres afin de les fixer sur une enveloppe.

Ceci est un ojisan de type « primitif ». Autant vous dire que je préfère ne pas être comparée à ce type d’individus…

Ici, ces gestes sont considérés comme rustres et dégoûtants. Il n’y a que les « ojisan » (hommes japonais assez âgés dont les bonnes manières laissent à désirer) pour se comporter de manière si peu hygiénique. Et les étrangers, bien sûr. Mais ça ne compte pas vraiment. Parce que de base, nous sommes des barbares censés ignorer les bonnes manières japonaises, donc tout nous est plus ou moins pardonné ! Ca ne vous rassure pas ? Oui, moi non plus…

Aussi, pour ne pas être taxé « d’ojisan », il existe ces petites éponges à doigt !! Présentes à la caisse de chaque combini (convenient stores), elles permettent aux caissiers de s’humecter les doigts afin de saisir et d’ouvrir les sacs en plastique plus facilement. Et ce, sans avoir à utiliser sa langue…  On trouve aussi ces éponges dans les supermarchés, à destination des clients, lorsque c’est à eux de ranger eux-même leurs produits dans les sacs…

DSC_0113La photo ci-contre a été prise au supermarché du coin. Je n’avais encore jamais remarqué cette petite serviette humide (en rose) placée de façon stratégique sous les sachets plastique… Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai appris à quoi elle servait. J’en ai les antennes toutes ébouriffées !

D’autre part, les Japonais ne se servent jamais de leurs doigts pour jeter leur chewing-gum. Ils le crachent directement dans un papier ou dans la poubelle.

On trouve aussi ces éponges humides dans les bureaux de poste, pour humecter les timbres sans avoir à les lécher…

Côté caisse, voilà à quoi ça ressemble  :

DSC_0112Il n’empêche, je ne suis pas sûre de trouver ça très hygiénique de frotter mes doigts sur une éponge que tout le monde a touché avant moi… Même s’il est vrai qu’à chaque fois qu’en léchant nos doigts, nous ingérons en même temps quelques milliers de bactéries. Little_Red_Ant_by_schapiro

Yeurrk…..

Cet article, publié dans La curiosité du jour, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le mystère des « éponges à doigts »…

  1. Anonyme dit :

    Je découvre ton blog, c’est très sympa ! J’espère que tu nous apprendras d’autres choses d’un quotidien si étonnant et savoureux ! 🙂

  2. oana dit :

    À la poste en suisse il y a des éponges comme ça aussi. Ça évite de mettre de la salive sur les timbres des gens, et c’est aussi pour bien compter les billets de banque lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s