Les secrets d’une belle rupture (selon la TV japonaise)

RUPTUREAry la fourmi est tombée sur une émission de la NHK traitant de la rupture amoureuse « à la japonaise ». Autrement dit, comment se séparer de l’être cher tout en restant « zen » et en ne causant ni troubles ni souffrances. Voici les fameux secrets d’une « rupture idéale » selon les japonais ! Une chose est sûre : leur point de vue diffère beaucoup du notre…

Dans mon appartement à Kyoto, j’ai une miiiinuscule TV, tout à fait adaptée à la fourmi que je suis. Récemment, je suis tombée sur une émission de la NHK appelée « ステキな別れで恋愛力アップ!». Si on traduit littéralement, cela donnerait « Augmenter le pouvoir de l’amour par une ravissante rupture ». *tousse*. Oui, bon euh… Pour la faire courte, je traduirais par « les secrets d’une belle rupture ».

NHK3Pourquoi cette émission m’a interpelée ? C’est simple : plus j’écoutais, plus je constatais de différences avec notre « façon de rompre » à l’occidentale et avec nos valeurs en général. Et je retrouvais dans cette émission tout plein de témoignages que j’avais entendu de la bouche d’amis japonais. Pour résumer, étudier la rupture à la japonaise permet aussi de comprendre comment ils pensent et fonctionnent ! Alors j’ai posé ma petite patte sur la télécommande, augmenté le son et pris des notes…

Little_Red_Ant_by_schapiroEn fait, le titre en soi est déjà une énigme : comment une rupture peut-elle être ravissante ?? Ou même « belle », tout court ? C’est presque impensable. Pour nous, rupture = souffrance, déprime, culpabilité, regrets et compagnie.

Alors évidemment, les japonais n’apprécient pas non plus l’exercice. Mais, contrairement à nous, ils considèrent qu’il est possible d’en atténuer la douleur et la souffrance. Car au Japon, on fait TOUT pour éviter de causer ce genre d’émotions négatives, à soi comme aux autres. Alors, pour « rompre avec talent » (dixit le présentateur), sans provoquer pleurs ou colère, voici les conseils de l’émission…


RUPTURE3– Les façons dangereuses de rompre :

Le spécialiste invité dans l’émission déconseille fermement de rompre en se disputant/après une dispute, ou bien par e-mail ou téléphone. Il précise que la violence de ce procédé peut mener à des situations dangereuses telles que : le revenge porn (l’ex poste des photos de nu de vous sur internet) ou le phénomène du stalker (l’ex se met à vous suivre et vous harceler).


– Que faire pour éviter une rupture « violente » :

Le spécialiste conseille de s’éloigner de l’autre en douceur, en cessant de le rencontrer, et en évitant au maximum de répondre à ses appels ou à ses messages. Mais comme une coupure brutale de communication peut provoquer des sentiments négatifs, mieux vaut répondre à certains messages, mais de façon très succincte (ex : « on en parlera plus tard »).

Selon le spécialiste, cet éloignement provoquera naturellement une atténuation des sentiments amoureux, d’un côté comme de l’autre. C’est un peu notre version du « Loin des yeux, loin du cœur ».


– Tenir compte du fait que les hommes et les femmes sont différents, et n’ont pas les mêmes façons de rompre :

NHK7Le spécialiste explique que la plupart des hommes ont tendance à sauter rapidement à la conclusion… Alors que les femmes ressentent le besoin d’exprimer leurs émotions en détail, avant d’expliquer là où elles veulent en venir.

Les hommes souhaitant rompre doivent donc prêter attention aux sentiments de leur compagne, en exprimant par exemple ce genre de phrases : « Je pense que je t’ai fait beaucoup souffrir ». Il faut aussi écouter patiemment ce que répond sa partenaire. Et si la fille se met à pleurer, il est conseillé d’attendre qu’elle se calme et ne pas se mettre en colère ou la consoler.

9Quant aux femmes, il leur est conseillé d’exprimer assez rapidement leur volonté de rompre. Sans ça, le garçon risque de ne rien y comprendre et de s’énerver… D’autre part, il faut éviter les raisons abstraites comme « Je ne t’aime plus » ou « on ne s’accorde pas ». Préférer les explications concrètes comme « tu ne me contactes presque pas et ça me rend triste ».


– Les raisons de la rupture : lesquelles faut-il taire ou mettre en avant ?

Parmi les explications qu’il faut absolument éviter de donner à son partenaire, en voici 3 :

RUPTURE4« J’aime quelqu’un d’autre » (Cette affirmation va provoquer des sentiments négatifs de jalousie, et causer des problèmes à une tierce personne qui elle, n’a rien demandé.)

« Il y a plein d’autres filles/garçons meilleurs que moi, qui te conviendraient mieux » (prétexte très souvent utilisé par les japonais) et « Je n’en peux plus moralement » (Ces deux raisons sont à déconseiller car elles ne seraient pas bien comprises et acceptées par le partenaire et risquent de le blesser.)

Au contraire, les raisons les mieux acceptées sont celles qui concernent le travail, les ambitions ou les objectifs personnels. Exemple de phrase idéale : « Je suis désolé(e) de décider ça de façon unilatérale. Mais comme je prévois de m’investir encore davantage dans mon travail, je pense que c’est mieux pour notre bien à tous les deux si l’on se séparait. »

Selon le spécialiste, les raisons relatives à ses ambitions/son travail seraient plus faciles à accepter par le partenaire, qui comprend qu’il rendrait service en s’éloignant.

————————————————–

RUPTURE5 ===> Je termine ce résumé en soulignant les points essentiels :

« Commencer par couper la communication et cesser de se rencontrer pendant un temps » puis « quand les sentiments se sont un peu atténués, se rencontrer et expliquer qu’on veut rompre » en privilégiant « des raisons relatives à son travail ou à ses objectifs personnels » tout en gardant en tête que « hommes et femmes ne fonctionnent pas pareil ».

 Parce que les Japonais fuient les conflits comme la peste… Qu’il existe ici un clivage important entre hommes et femmes… Et que le travail ou les études resteront toujours leur priorité numéro 1.

52017c50aafe7b4e988b3f458b14f4d1-d4lsfoi

J’espère que vous avez trouvé cette émission aussi instructive que moi  🙂

On se revoit bientôt pour un prochain article !

Cet article, publié dans Dans la peau d'un japonais, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les secrets d’une belle rupture (selon la TV japonaise)

  1. Anonyme dit :

    Bonjour Ary,
    Je lis toujours avec beaucoup d’intérêt votre journal sur la vie au Japon.
    J’enseigne et ai eu des élèves japonaises à plusieurs reprises et me dis à la lecture d’Ary que j’ai certainement tout faux et que j’ai dû en blesser plus d’une !
    Très amicalement
    Estelle (allias lamamandessouris.fr) et accessoirement une amie de Julie B. 😉

  2. Ping : Quelques perles du blog ! | Une fourmi à Tokyo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s