Noël, le cauchemar des célibataires japonais

en tete noel

Noël n’est pas une fête traditionnelle au Japon. Importée d’Occident au début du XXe siècle, elle a perdu toute dimension religieuse à son arrivée dans l’Archipel. Remixé à la sauce nippone, le Noël japonais n’a plus grand chose à voir avec celui qu’on connait !

Au Japon, il ne fait pas bon être célibataire le 24 décembre. Pas plus qu’à la Saint-Valentin, d’ailleurs. En effet, à l’autre bout de la planète, le Réveillon de Noël est réservé aux amoureux ! Pour les solitaires, même pas de jour férié pour compenser, le 24 et 25 sont des jours comme les autres : métro,  boulot, dodo. Quelle tristesse, sur le chemin de retour, lorsqu’on aperçoit à travers les vitrines des restaurants chics, tous ces couples qui trinquent au champagne !

enfantsHeureusement, les enfants sont épargnés. Jusqu’à l’adolescence, leurs parents jouent le jeu du Noël à l’Occidentale, à une petite originalité près. On ne place pas les cadeaux sous le sapin, mais à côté de l’oreiller de la petite tête brune, pendant qu’elle dort.

Ou plutôt, pendant qu’elle est censée dormir. En effet, beaucoup d’enfants, excités comme des puces, se battent pour garder les yeux ouverts toute la nuit, dans l’espoir d’apercevoir Papa Noël (サンタクロース, Santa-kurousu)

Dès 13 ans environ, la magie s’envole. La dure réalité s’impose alors aux adolescents japonais : pour connaître à nouveau les joies du Réveillon, il va falloir trouver un partenaire ! Aussi, dès le mois d’Octobre, la chasse à l’amoureux commence. Pas question de passer le 24 tout seul une année de plus. On déclare sa flamme à tout va, on dragouille, on écrit des lettres d’amour, tout est bon pour éviter l’humiliation d’un Noël en célibataire.

couple noel2Les grands gagnants, les COUPLES, célèbrent leur victoire, leur bonheur d’être à deux le 24 au soir, en allant faire craquer la carte bleue en ville. Promenade sous les illuminations… Dîner dans un restaurant hors de prix… et finir la nuit dans un hôtel de luxe.

Du côté des jeunes, ils cèdent souvent à la tentation de passer une journée en duo à Disneyland Tokyo, considéré comme le summum du romantisme en ce 24 décembre.

Ah oui, j’avais presque oublié l’échange de cadeaux entre partenaires. Mais attention, ce n’est pas que le geste qui compte : la valeur du présent a aussi son importance (sauf pour les étudiants). Autant dire qu’en décembre, les bijoutiers se frottent les mains. Les chocolatiers, fleuristes et compagnie ne s’en sortent pas trop mal non plus.

Et les célibataires alors ? Certains trouvent à s’occuper autrement. Les autres rassemblent une bande d’amis tout aussi désœuvrés, pour se consoler entre malchanceux. Et jurer que l’année suivante, on ne les y reprendra plus !

neons

Un joyeux Noël à tous !! Moi, Ary, je vais réveilloner dans mes galeries natales, avec ma famille fourmi. On sera environ 560. J’ai emballé quelques miettes de pain de belle taille, ça devrait faire un tabac. Il faudra que je vous raconte un de ces jours, comment ça se passe Noël chez les fourmis… En attendant, profitez !! Et gare à la crise de foie.

Cet article, publié dans Festivités traditionnelles, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Noël, le cauchemar des célibataires japonais

  1. Anonyme dit :

    Merci Chère petite y,
    Pour cette nouvelle petite gazette.
    Des chaudoudoux pour toi, à mettre dans tes souliers au pied du sapin.
    La maman des souris, impatiente de lire la suivante ! 😉

  2. Vincent dit :

    Ahhh les deux jours précédant noël: la période idéale pour déclarer sa flamme en diminuant les risques de rejet. Merci pour le bon plan Ary 🙂

  3. forumexpat dit :

    Noël à Bangkok, c’est à peu prêt la même… Sur les esplanades de certain shopping malls (Siam Paragorn, Emporium, CentralWorld…) c’est même mieux que ce que j’ai vu à Londres ou Paris, mais bon, visuellement, c’est ça, mais c’est que commercial, rien de religieux derrière, remarque, chez nous, c’est presque 100% commercial maintenant aussi, sauf pour certaines personnes…

    • Ary dit :

      C’est peut-être comme ça un peu partout en Asie. Mais comme tu dis, le côté traditionnel comme à se perdre aussi chez nous, alors :-\

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s